Soudain, je me suis dit : « Mais je suis heureux… »

sunflower-804669_1920

Un patient m’a raconté : « J’étais au volant de ma voiture, dans les embouteillages. La lumière était belle. Soudain, je me me suis dit : mais je suis heureux. Je me sentais bien, enfin. J’étais ému aux larmes. »

La vie « extérieure » de ce patient n’a pas changé.

C’est sa vie « intérieure » qui s’est complètement transformée, son regard sur son existence.

Il a beaucoup travaillé les rancœurs et les marquages de sa psychogénéalogie liés à un père autoritaire et violent et une mère surprotectrice, afin de s’en libérer.

Il a appris à considérer la vie sur un plan spirituel, à faire confiance , à vivre davantage le moment présent,  à être ouvert aux petits signes du quotidien, à développer la gratitude et l’amour universel.

Quand il m’a consulté, il se sentait inhibé, morose, désabusé, dépressif. Il avait même fait une tentative de suicide.

Moi aussi, j’étais très émue et ravie !!!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>